Description du projet

Bonjour Barbara et Didier

Je fais suite à votre courrier et je suis ravi de lire qu’il y a encore aujourd’hui des opticiens passionnés par leur métier et la lunette.
Je partage entièrement votre analyse sur l’inondation des grandes marques en magasin et sur la standardisation du produit.

J’ai étudié à La Cambre à Bruxelles le design industriel pendant 5 années et je me suis spécialisé pendant une année en faisant un mémoire sur la lunette en dernière année d’étude. Je me suis passionné pour ce produit tout particulier en essayant de lui apporter une singularité créative pour rendre le porteur « unique » indissociable de sa paire de lunette.

Si j’ai voulu lancer ma propre marque MATTTEW il y a maintenant 5 ans, c’est après une longue analyse du marché et une connaissance pointue du processus de fabrication.
J’ai en effet travaillé pour de grande marque de lunettes en tant que designer mais j’ai aussi travaillé pendant 4 ans dans une usine de fabrication dans le Jura en France ou sont actuellement fabriquées les lunettes MATTTEW.

Je ne souhaitais pas lancer une marque de lunettes qui n’apportait pas grand chose de plus dans cet univers déjà tellement saturé.

Des lunettes qui structurent un visage trop rond ou aux traits trop mous, qui donnent un air sérieux ou intellectuel, cela ne suffit plus.
Elles doivent se faire remarquer par leur caractère esthétique, original, créatif, coloré et doivent donner l’envie d’en avoir plusieurs paires de lunettes, que l’on échange en fonction de sa toilette, comme une robe et des boucles d’oreilles assorties, ou un costume et sa cravate.

Mon travail de designer est une synthèse entre la fonction de mieux voir et de mieux être vu. Jouer sur la couleur de la monture, comme un maquillage, donner du relief au visage sont des arguments forts dans le domaine de la séduction.
J’essaye de faire des lunettes « autrement » sans pour autant tomber dans l’excentricité dans un monde ou l’abordable est si souvent uniformisé.

Ce qui m’intéresse c’est d’anticiper ce que l’objet lunette apportera de confort et de valorisation à la personnalité qui le porte. Je me laisse guider par la différenciation des contours du visage, de la forme des yeux et de leur couleur, de la hauteur des pommettes et de la tonalité de la peau. Ce sont les lunettes qui doivent s’adapter au visage et non l’inverse.

Susciter le plaisir de la rencontre, tel est mon leitmotif dans mon travail. J’essaye en me faisant plaisir de faire plaisir. C’est là je pense l’essentiel de mon métier de designer. Lorsque j’ai réfléchi à un nom pour la marque, le mot MATTTEW est finalement devenu évident. Mon travail de designer et mon implication dans la Société était évidente et j’ai travaillé autour de mon prénom Matthieu. Pourquoi 3 « t ». Ce sont les 3 valeurs de la marque : ACCESSIBILITE (prix abordables, tailles maîtrisées, service aux opticiens), HUMOUR (je ne suis pas belge et bruxellois pour rien et cela se voit dans la communication mais aussi dans la simplicité de présenter la collection avec des vendeurs souriants et professionnels), IMAGINATION (grand travail de précision sur le design). Les 3 « t » étant aussi un profil d’un visage ou une branche de lunette verticale.

Avec les lunettes Matttew, vivez pleinement votre personnalité jusqu’au bout de votre nez.

Le choix du nouvel emplacement rue Blaes me semble judicieux car c’est un quartier qui bouge de plus en plus avec un esprit bien particulier. Je vous souhaite beaucoup de succès!

Au plaisir.

Matthieu,
Designer-manager